La danse de jupiter

De Renaud Barret et Florent de la Tullaye (France, 2005, 75’)

Kinshasa, dix millions d'habitants. Capitale déglinguée d'un pays à la dérive, la République démocratique du Congo. Les vieux Kinois vous le diront, en quinze ans "Kin la belle" est devenue "Kin la poubelle". Pourtant, une extraordinaire énergie se dégage de Kinshasa et sa première expression en est la musique.

La Danse de Jupiter propose une étourdissante virée dans les ghettos de Kinshasa, à la rencontre de ses innombrables musiciens qui se battent pour sortir du néant : rappeurs, bluesmen handicapés, griots, enfants des rues, inventeurs d'instruments, ndombolistes… Leur talent, leur énergie vitale et leur humour face à l'adversité forcent le respect et l'admiration. Parmi eux, Jupiter, leader charismatique du groupe Okwess International, est un personnage à la Don Quichotte qui nous raconte sa ville et son long combat pour faire sortir sa musique du ghetto.

Durant le tournage de leur documentaire "La danse de Jupiter" Renaud Barret et Florent De la Tullaye ont croisé la route du Staff Benda Bilili. Cette rencontre nourrie d’une énergie détonante a donné naissance à un album et un à film qui raconte l’accession d’un collectif d’artistes paraplégiques de Kinshasa au marché international de la musique.

Présenté en ouverture de la « Quinzaine des réalisateur » à Cannes en mai dernier, le long-métrage a passionné le public.

A voir sur les grands écrans belges dès le 22 septembre. Plus d'infos ici.

Partenaires du festival Esperanzah! 2010